Retrouvez-nous au Parc floral de Paris !

mercredi 30 mars 2022

 Exposition d'ikebana les 7 et 8 mai à Le Loroux Bottereau, Loire-Atlantique


Après deux années bloquées, une exposition d'ikebana Ohara pourra enfin avoir lieu les 7 et 8 mai 2022 à la salle de la Tannerie, 44430 Le Loroux Bottereau
Une quarantaine de bouquets seront créés chaque  après-midi à 15h par
Xavier Bénureau.
 
Exposition-vente de céramique

Entrée gratuite
salle de la Tannerie
44430 Le Loroux Bottereau 
 

 

lundi 28 mars 2022

Esprit Bonsaï évolue et devient 100% bonsaï

 

Vous avez été très nombreux à répondre à l’enquête de lectorat que nous vous avons proposé fin 2021, et nous vous en remercions chaleureusement. Ces retours nous ont été précieux pour travailler sur le contenu du magazine et le faire évoluer selon les goûts et les exprimées.

 

La plupart des personnes ayant répondu à cette enquête pratiquent l’art du bonsaï depuis cinq ans au moins et estiment être d’un niveau moyen à confirmé. Sans surprise, les arbres de taille moyenne sont plébiscités, mais les arbres de petite taille ont aussi la côte.

Concernant les thèmes abordés dans le magazine, il est clair que les sujets sur les arts, les voyages, les clubs ou encore l’ikebana n’intéressent pas les lecteurs ! Il faut de la technique, du pratique ! Des explications, des mises en forme, de la culture, des conseils de professionnels, des astuces, du concret pour cultiver, soigner, former les arbres et les présenter.


Quelle sera la nouvelle couverture du magazine ?
 

Nous avons donc travaillé sur le sommaire pour aller dans ce sens, le faire évoluer et préparer un magazine 100 % bonsaï. C’est une évolution, et non une révolution que nous vous proposons, car bon nombre de rubriques donnent aussi satisfaction aux sondés.

Les rubriques destinées aux amateurs confirmés – Aller plus loin - gagnent quelques pages, et seront augmentées de quelques pages encore dans le numéro suivant. Les actualités gagnent aussi une page. Une rubrique Santé-Culture, deux fiches pratiques (l’une sur une espèce et l’autre sur une technique) sont créées.

Exit l’ikebana, qui accompagnait pourtant le bonsaï depuis le début, les voyages, les arts et la rubrique clubs.

Et toujours au prix de 9,80 € le magazine, malgré la hausse du prix du papier ! 

Au fil des mois et des articles, nous serons attentifs aux attentes que vous avez exprimées et nous les gardons en tête.

 


 

Écrivez-nous pour nous dire comment vous accueillez cette nouvelle formule.

Rendez-vous dans votre boîte à lettres à partir d’aujourd’hui, en kiosque à compter du 31 mars, ou sur notre site Internet pour découvrir votre nouveau magazine !

 Esprit Bonsai 117

www.esprit-bonsai.com

 

Bonne découverte et bonne lecture !

 



 

Michèle Corbihan, rédactrice en chef

mardi 1 mars 2022

Hanami, la fête des cerisiers en fleurs du 12 mars au 3 avril au Parc Oriental de Maulévrier



La floraison des cerisiers en fleurs lors d’Hanami - crédit Mehdi-Media

Le Parc Oriental de Maulévrier rouvre ses portes le samedi 12 mars pour une nouvelle saison avec comme premier grand évènement Hanami, durant 3 semaines. 

Cette fête traditionnelle nippone consiste à admirer la beauté des cerisiers en fleurs, une expérience contemplative parmi tant d’autres au fil des saisons. C’est aussi le seul moment de l’année durant lequel les visiteurs sont autorisés à pique-niquer dans le parc afin de profiter pleinement de ce spectacle éphémère et poétique. 

Parmi la dizaine d’évènements qui rythmeront la saison 2022, deux grandes nouveautés : une exposition Ikebana du 15 au 17 juillet et les 5 et 6 novembre « Kamiplay », le premier Cosplay au sein du parc. 

Comme chaque année de mai à septembre, les promenades de nuit proposent de découvrir d’une tout autre manière ce jardin remarquable, qui reçoit chaque année plus de 155 000 visiteurs.

Crédit : Parc Oriental de Maulévrier



« Au Parc Oriental de Maulévrier, la saison débute traditionnellement par Hanami, la fête des cerisiers en fleurs. Le public est invité à pique-niquer sous les cerisiers, comme cela se fait au Japon » indique Alain Caillé, le directeur du parc. Nouveauté pour cette nouvelle édition, l’artiste Etsuko Chida, joueuse de koto - un instrument traditionnel japonais – se produira à plusieurs reprises sur l’embarcadère en résonnance avec le lac, les dimanches après-midi 20, 27 mars et 3 avril. Cette nouvelle saison sera l’occasion également de proposer aux visiteurs de nouvelles journées d’animations. Ils découvriront également les derniers aménagements et les nouvelles plantations. « Plus que jamais, le Parc Oriental de Maulévrier constitue une expérience de dépaysement et de quiétude. Chaque endroit du parc invite à la contemplation et au ralentissement. Chaque saison offre ses propres floraisons et paysages et, à chaque visite, une atmosphère singulière ».