Esprit Bonsaï vous réserve une surprise de taille pour son 100ème numéro

vendredi 17 juillet 2015

Le festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire (41) donne carte verte aux jardin japonais et coréen

Le Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire accueille, chaque année, paysagistes et concepteurs venus du monde entier. Cette année encore, parmi près de 300 projets, le jury, présidé par le grand botaniste Patrick Blanc, a sélectionné des projets conçus par des équipes internationales et pluridisciplinaires, s’ajoutant aux “cartes vertes” données à des invités du Domaine, ce qui élève à plus de trente le nombre de nouveaux jardins présentés en 2015. Venus de tous les horizons, d’Italie, de Belgique, de Suisse, des Pays-Bas, d’Amérique latine, d'Afrique du Sud, de Nouvelle-Zélande et, bien sûr, de France, ces jardins extraordinaires sauront vous étonner et vous faire rêver.

LES JARDINS JAPONAIS
PARC DU GOUALOUP
En 2015, Chaumont accroît sa collection de jardins permanents avec un nouveau jardin japonais et un jardin coréen.
Les Prés du Goualoup accueillent chaque année, en effet, de nouveaux jardins liés aux grandes civilisations du jardin, avec des interprétations contemporaines de traditions séculaires.
Dans la continuité des jardins déjà réalisés dans les Prés du Goualoup en lien avec le premier jardin du grand paysagiste japonais Shodo Suzuki et selon les plans conçus par des paysagistes de renom, l'ensemble japonais des Prés du Goualoup, qui se développe au fil des années, s'enrichit d'un nouveau jardin s'inspirant du projet établi en 2014.
Ce magnifique espace se développe progressivement sur plusieurs saisons, en s'articulant peu à peu autour du jardin conçu par Shodo Suzuki "l'Archipel", seule réalisation de ce grand paysagiste visible hors du Japon. En 2014, c'est Fumiaki Takano qui a inventé, en lien avec le grand maître japonais, un très beau projet empli de poésie, en multipliant par trois la surface des miroirs d'eau dans lesquels se reflètent les nuages.
En 2015, c'est un jardin conçu par Hiroshi Naruse qui vient enrichir l'ensemble de jardins contemporains japonais.
  
LE JARDIN CORÉEN
PARC DU GOUALOUP
En cette année de célébration des relations France Corée et dans le cadre des relations avec le Festival des Jardins de la baie de Suncheon, le Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire inaugure un jardin coréen, conçu dans l'esprit des jardins chinois et japonais présentés dans les Prés du Goualoup, à équidistance de la tradition et de la création contemporaine.
Méditation sur les éléments fondamentaux du jardin coréen, ce jardin entraîne le visiteur dans une poétique rêverie orientale.
Du XIVe siècle à l'époque "Chosôn", l'art du jardin coréen prend un développement fort différent des autres jardins asiatiques.
Les jardins coréens ont en commun des structures singulières qu'on peut classer en trois catégories : terrasses en gradins, bassins et îles de forme géométrique, composition en deux parties formant respectivement un jardin intérieur et un jardin extérieur.
Ces structures reflètent un concept propre à la culture coréenne : le jardin est un lieu mythique et un grand réceptacle du vide.
Outre le jardin japonais et le jardin coréen, Le jardin des bougainvilliers, Le jardin des graines, Cuisine africaine (Carte verte à Leon Kluge, d’Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande) s’ajoutent aux cartes vertes du domaine.

LE FESTIVAL : JARDINS DE COLLECTION
Pour sa 24e édition, c’est le thème des “jardins de collection” qui a été retenu, célébrant les curiosités végétales et la passion des collectionneurs, mais aussi celle de tous les amateurs qui exaltent, à leur manière, le génie des plantes donnant lieu à de multiples et passionnantes variantes de l’art et de la manière de collectionner. Ainsi 22 jardins temporaires aux noms aussi énigmatiques que suggestifs (L’ivresse des elfes, Le collectionneur de l’ombre, Silence ! Ça mousse, La rareté se mange-telle…) proposeront aux visiteurs un voyage dans le patrimoine vert et dans le génie végétal.
Ce sont des jardins extraordinaires, des jardins de collectionneurs, des cabinets de curiosités verts qui marqueront l’édition 2015 du Festival International des Jardins. Ces derniers s’annoncent riches de végétaux rares, de plantes jamais vues et surtout présentées de manière contemporaine, inattendue, surprenante, avec une scénographie, des matériaux, un design innovants, exceptionnels, inaccoutumés. Ce sont des jardins exigeants, singuliers, hors des sentiers battus, offrant au regard des plantes et des fleurs insolites, réputées introuvables, remarquables par leur singularité, autant que par les associations et les mises en scène imaginées par les concepteurs.
Un événement qui vaut vraiment le détour.

Jusqu’au 1er novembre
41150 Chaumont-sur-Loire
Tél : 02 54 20 99 22
Fax : 02 54 20 99 24
contact@domaine-chaumont.fr

Le Festival International des Jardins et le Parc du Goualoup sont ouverts tous les jours jusqu’au 01 novembre 2015, de 10h00 à 20h00 (horaires variables selon les saisons)
La visite guidée d’une sélection de jardins dure environ 1h15. La visite libre nécessite 2 heures.
Le Château et le Parc Historique sont ouverts toute l’année, les expositions du 04 avril au 01 novembre 2015.
A partir d’avril, le Château est ouvert de 10h00 à 18h00 (horaires variables selon les saisons).
Visites libres, visites guidées.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire