mardi 13 octobre 2020

Retour sur l'exposition "Passion Japon" de François Jeker


Ecourtée en mars 2020 pour cause de pandémie, l'exposition "Passion Japon" de François Jeker a pu se tenir du 11 au 20 septembre dernier. Le peintre, passionné par la culture japonaise depuis son enfance, nous a fait part du bilan de cette expo avec de magnifiques photos que nous sommes très heureux de vous partager !


« Mon exposition au Corps de Garde à Colmar en mars avait été écourtée pour cause de COVID.
Elle avait été organisée par le CEEJA, sous le Haut Patronage du Consulat Général du Japon à Strasbourg, avec le soutien du Conseil Départemental du Haut-Rhin et de la Ville de Colmar.
Le CEEJA m’a donc proposé un « rattrapage » du 11 au 20 septembre.
Le premier objectif était de montrer les toiles et photographies de Land’Art que je projette d’exposer l’année prochaine dans le cadre de la « Saison de la France au Japon ».
Le second objectif était de rendre un hommage appuyé à Itsuki YANAÏ qui nous a quitté il y a 11 ans maintenant.
Le troisième objectif était de faire converger di érentes formes d’art lors d’une performance artistique : Denise LACH devait calligraphier un extrait d’un poème de Louis SCHITTLY sur l’une de mes toiles, je devais apposer une dorure sur cette toile, Auguste VONVILLE devait réciter le poème et Hideaki TSUJI devait accompagner le tout au shamisen.
Takeshi SEYA, l’un des théoriciens des arts japonais, disait « Tous les artistes gravissent la même montagne, plus ils s’approchent du sommet, plus s’estompent les di érences entre les di érentes formes d’art ».
Malheureusement, compte tenu de la pandémie, cette performance n’a pas pu avoir lieu comme prévu : c’est donc en comité très restreint que Denise LACH et moi-même avons o cié.
Ces 8 jours d’exposition ont attiré 256 personnes, soit au total des deux expositions 532 personnes.
La peinture, telle que je la pratique, est un travail solitaire de longue haleine. Le doute est présent en permanence.
Cette rencontre avec le public a été très revigorante pour moi et m’a motivé à persévérer.
Tout cela n’aurait pas été possible sans la participation active du CEEJA, d’Olivier BECHT, Président du CEEJA et Député du Haut-Rhin, de Virginie FERMAUD, Directrice et de Ghada MOUANNES, Responsable de projets. Un grand merci à eux.
Je voudrais aussi remercier chaleureusement quatre personnes, qui, malgré leur emploi du temps chargé, ont tenu à venir visiter l’exposition, ont montré un intérêt tout particulier à mon travail, ont écouté avec une patiente atten- tion mes explications.
Il s’agit de Brigitte KLINKERT, Ministre déléguée à l’insertion, Vice-Présidente du Conseil Départemental du Haut-Rhin, de Takeshi AKAMATSU, Consul général du Japon à Strasbourg, Ambassadeur auprès du Conseil de l’Europe, du Consul Yasunori ITO, d’André KLEIN, Président d’honneur du CEEJA : c’est grâce à lui et M. TOMINAGA que j’avais pu faire ma toute première exposition personnelle d’envergure au Japon en 1995».
François JEKER




Aucun commentaire:

Publier un commentaire