Esprit Bonsaï vous réserve une surprise de taille pour son 100ème numéro

jeudi 30 novembre 2017

Un cryptomeria de 3000 ans monument naturel au Japon


La nature est d’importance au Japon, en témoigne, un très vieux Cryptomeria japonica, baptisé “Sugi-no-Osugi” déclaré Monument Naturel par le gouvernement japonais le 12 novembre 1924, puis Trésor National Spécial du pays le 29 mars 1952. Ce vénérable arbre double tronc, le plus haut de son espèce au Japon, est d’un âge estimé à 3000 ans.
Nous sommes sur l’île de Shikoku, à Otoyo Town, petite commune de Nagaoka County, dans la préfecture de Kochi. L’endroit, très boisé, abrite de nombreuses essences, notamment des cryptomerias.


“Sugi-no-Osugi”, un cryptoméria japonais de 3000 ans, protégé, sur l'île de shikoku, au Japon.


































Si ce vieux cryptoméria montre deux troncs, une seule motte racinaire les porte. “Minami Osugi” (ou cèdre géant du sud) est l’arbre de gauche, orienté au sud. C’est le plus gros des deux arbres avec ses 60 m de hauteur et ses 20 m de diamètre à la base. Le deuxième arbre, “Kita Osugi” (ou cèdre géant du nord) est orienté au nord et atteint 57 m de hauteur  pour un tronc d’un diamètre de 16,5 m. L’un est défini comme étant le mâle, et l’autre la femelle.


L'arbre de gauche, au sud,
le plus gros des deux, atteint 60 m de hauteur.

L'arbre de droite, au nord. Des plaques de cuivre protègent
les vieux troncs fissurés par les éléments.
Étant déclaré Monument naturel par le japon, donc protégé, cet arbre fait l’objet de soins attentifs. Des plaques de cuivre protègent des maladies les troncs abîmés et fissurés par les éléments, notamment par l’orage et la foudre.
Notre guide, âgé de 37 ans, nous explique que les plaques n’étaient pas en place quand il était enfant. On peut donc estimer qu’elles ont été posées il y a une trentaine d’années. Des haubans soutiennent les arbres en trois endroits différents pour éviter qu’ils ne se fendent.










La nature, en toute liberté,
nous invite à la poésie.


Une trappe dans le tronc permet de
surveiller la santé de l'arbre. 

Une petite barrière de bois protège les ancêtres.  
Aux pieds de cet ancêtre, se trouve un sanctuaire shinto.
Un bel endroit à visiter sur l’île de Shikoku. Pour ce vieux cryptomeria impressionnant bien sûr, unique en son genre, mais aussi pour l’endroit niché dans un bois, entouré de feuillus, de bambous. Des arbres aux troncs moussus, sur lesquels le lichen laisse de si belles couleurs de vert et de gris.
Michèle Corbihan
Un sanctuaire shinto au pieds du cryptoméria.




Adresse : 794 Sugi, Otoyo Town, Nagaoka County, Kochi Prefecture

Pour s’y rendre : 35 minutes de trajet de la gare de JR Kochi à Osugi Station sur la ligne Dosan. “Sugi-no-Osugi” est à environ 800 mètres de Osugi Station.
Entrée : 200 yens (1,50 €)

http://www.town.otoyo.kochi.jp/life/detail.php?hdnKey=416
Des bambous alentours.

Un piège à sangliers, des animaux
posant beaucoup de problème ici.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire